COMMUNIQUE DU GRES

 Une équipe et un projet, pour le renouveau des Vosges : nous sommes prêts !

 

Dimanche, les Vosgiens sont appelés à voter pour les élections cantonales.

La majorité de droite actuelle, très divisée, qui se présente en ordre dispersé sur un bilan très négatif, n’a ni équipe unie ni projet.

Depuis 7 ans, beaucoup d’argent des Vosgiens a été gaspillé (25 millions d’euros de dépenses inconsidérées à Damblain pour aucun emploi en est l’exemple le plus frappant, de même que l’espace Vosges à Saint Nabord où 1 million d’euros ont été engloutis pour … envisager sa destruction aujourd’hui !) Devons-nous continuer et mettre 200 millions d’euros dans un projet routier pharaonique Epinal Rambervillers Saint-Dié alors que la portion Rambervillers – Saint-Dié ne se justifie pas et rencontre de lourds problèmes environnementaux ? de surcroît, la méthode employée, le PPP (Partenariat Public Privé) consisterait à alourdir la dette des Vosges de 200 millions d’euros. Nous disons NON !

Depuis 7 ans, pour financer ces gaspillages et les dettes du gouvernement UMP envers les Vosges, les impôts ont augmenté de 69% et la dette de 100% passant à près de 300 millions d’euros. Devons-nous continuer ? nous disons NON !

 

Divisée, la majorité départementale de droite n’a présenté d’autre projet que celui de continuer. Dimanche 20 mars, il n’est pas question de faire des calculs politiciens sur le 3è ou le 4è tour, mais bien de proposer une alternative crédible dès le 1er tour des élections cantonales.

 

Le Groupe des élus Républicains Et Socialistes, qui se présente uni, a travaillé depuis plusieurs années sur un projet pour le renouveau des Vosges :

-          pour la solidarité à tous les âges de la vie (meilleur accueil de la petite enfance, priorité à la jeunesse à travers des collèges plus modernes, mieux isolés, où seront servis des repas de produits bio ou de proximité, plus pour le sport et la culture, priorité à l’emploi par l’insertion, le soutien au pouvoir d’achat des familles et des personnes âgées – prix de journée dans les maisons de retraite - )

-          pour bien vivre dans les Vosges (programmes de prévention santé, de transports pour tous et respectueux de l’environnement, mise en valeur de notre agriculture et de la filière bois…)

-          pour la priorité à l’emploi (par le soutien aux entreprises – sous conditions de ne pas délocaliser – soutien à l’innovation, le développement de nos atouts touristiques 4 saisons

-          pour une autre méthode, qui s’appuie sur les forces vives des Vosges : les associations et leurs bénévoles, les entreprises, artisans et commerçants, industriels et paysans, les communes et communautés de communes sans parti pris, le dialogue social, la logique de partenariat et non de tutelle ou de clientélisme, le dialogue et l’évaluation permanente des actions du Conseil Général.

 

Nous sommes prêts !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :