SARKOZY OU LE CULTE DU PARADOXE ET DE L'EFFET D'ANNONCE

Publié le par Séb

Afficher l'image en taille réelle 

J'aurais décidément bien du mal à comprendre la politique du gouvernement en matière d'éducation, après l'annonce de Sarkozy, concernant l'ouverture des écoles et lycées les week-ends et vacances scolaires et l'auto-gestion par les éléves d'activités ludiques et pédagogiques.

Pour ces dernières, cela existait déjà et fonctionne à merveille, nouvelle effet d'annonce sarkozien. Mais pour le cas des ouvertures les week-ends et lors des vacances scolaires, comment faire avec un corps enseignant qui subit une fonte de ces effectifs au nom de la sacro-sainte rentabilité et une ouverture des établissements plus longtemps nécessitant intrinséquement des embauches: nouveau paradoxe sarkozien.

Je pense que le Président ferait mieux de se préparer à l'après crise qui arrive à la rentrée et la fronde sociale très certainement qui l'accompagnera plutôt que de souler les gens avec des effets d'annonces qui créent certes des débats riches et constructifs entre miltants de tout bord, mais qui ont principalement pour effet de détourner l'opinion publique.

Publié dans Nicolas Sarkozy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
T'es vraiment ingrat avec Not' P'tit Président...

En deux ans de mandat il a déjà sauvé le monde au moins 25 fois :D
Répondre