A L'APPROCHE DU PRINTEMPS, FRANCOIS FILLON ANNONCE UNE DIMINUTION DE 10% DU PRIX DU GAZ: PARADOXE ou FOUTAGE DE GUEULE ?

Publié le

Fichier:GRDF.png
Le printemps arrivant et les températures remontant, Monsieur François FILLON ose annoncer à grands coups de renforts médiatiques, une baisse du prix du gaz de 10 % à partir du 1er avril 2009. C'est bien connut et nul n'est censé l'ignorer, les Français chauffent leur habitat à pleine puissance à partir du 1er avril.

La vérité, c'est que l'état et son gouvernement ( actionnaire majoritaire à hauteur de 35.7 % de Gaz de France ) a laissé les prix du gaz s'envoler, élément que je comprenais au vu de l'augmentation du baril de pétrole début 2008, mais que je comprenais mal et plus du tout fin 2008.

Technique du "laisser faire" qui lui a permis de récolter un maximum d'argent à travers sa position d'actionnaire, et bénéfices qui lui ont permis de combler un budget désastreux du directement à une politque fiscale favorisant les plus aisés du pays.

Enfin réjouissons-nous ( oui c'est ironique, je sais... ) car le Premier Ministre nous a promis que lorsque le prix du baril augmenterai de nouveau, le prix du gaz  serait lui, temporisé, comme l'a été sa baisse.

Mais bien sûr, un peu comme la fameuse TIPP...

Pour conclure, on dit souvent que le PS ne propose rien et n'est là que pour critiquer l'action gouvernementale mais voilà plus de six mois que ce dernier a réclamé un coup pouce du gouvernement sur le prix de la facture qui représente chez la majorité des Français, un poste important dans des budgets familiaux déjà très tendus.

Bon c'est sur, on ne pas établir des chèques de 8M€ à certains contribuables résidant dans les Hauts de Seine et jouissant du bouclier fiscal et diminer le prix du gaz...





Publié dans Gouvernement Fillon II

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article